Non classé

Les réponses d’un pompier de Paris à vos questions

pompier de Paris

J’ai un ami qui est pompier de Paris et pour vous aider encore plus nous avons décidé de faire un article pour que vous lui posez vos questions et qu’il puisse y répondre.

 

Version texte de la vidéo : Les réponses d’un pompier de Paris à vos questions

Il y a plusieurs semaines je vous ai dit que j’allais voir un ami qui est devenu pompier de Paris. J’en avais profité pour vous demander les questions que vous aimeriez lui poser. Dans cette vidéo aujourd’hui, je vais vous donner ses réponses.

Cliquez ici pour télécharger votre quiz OFFERT !

Pour des raisons personnelles et professionnelles il a préféré garder l’anonymat, c’est pour cela que l’on a décidé de faire un article écrit et je vous fais sous format vidéo les questions en lisant ses réponses.

 

Présentation du pompier de Paris :

Bonjour tout le monde, je me présente très rapidement, je m’appelle Jason et je suis sapeur-pompier de Paris. Mon but n’est pas d’exposer ma vie privée ou professionnelle mais seulement de répondre à vos questions et éventuellement vous donner quelques conseils pour votre préparation et votre candidature.

J’ai rassemblé les questions que vous m’avez envoyé et nous avons pris celles qui ressortaient le plus.

 

Introduction par Jason, pompier de Paris 

La brigade de sapeurs-pompiers de Paris : C’est à la suite d’un accident historique, un bal tragique auquel l’Empereur Napoléon 1er échappa de peu, que la prestigieuse institution de sapeurs-pompiers de Paris, telle que nous la connaissons aujourd’hui, voit le jour.

L’insuffisance du système de sécurité de l’époque, mise en évidence dans le procès-verbal dressé à la suite de ce drame, persuade Napoléon 1er de réorganiser et de professionnaliser la lutte contre le feu à Paris. Par décret impérial du 18 septembre 1811, il confie cette mission à un corps militaire, le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris.

À cette époque guerrière, en effet, seul le modèle militaire constituait un gage d’efficacité, d’où la décision de l’Empereur de militariser la première unité de pompiers professionnels de France, et peut-être même du monde (source BSPP).

ALTRUISME, EFFICIENCE, DISCRETION telles sont les valeurs de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, mais avant tout, elles doivent être les vôtres : VOUS CANDIDATS pour intégrer ce corps mythique et si prestigieux.

 

1 ère question : Comment devenir sapeurs-pompier de Paris ?

Toute d’abord, il est important de savoir qu’il y a des conditions d’admission pour pouvoir postuler en tant que sapeur-pompier militaire. Être majeur (limite d’âge 25 ans), être de nationalité française, avoir un casier judiciaire vierge, être titulaire du permis B sont ainsi essentiels.

Ensuite vous devez rencontrer un conseiller au centre d’information et de recrutement de forces armées (CIRFA), proche de chez vous, pour ouvrir un dossier de candidature concernant votre état civil et votre motivation.

Puis par la suite vous passerez différents tests portant sur votre condition médicale, physique, psychotechnique et théorique qui permettront aux évaluateurs de juger de votre capacité à devenir sapeur-pompier de Paris.

 

2 ème question : Comment doit-je me préparer physiquement ?

Alors que ce soit pour les tests de sélection, les examens ou tout simplement exercer le métier de pompier de paris il n’y a rien de surhumain, certes, mais il ne faut pas oublier que de nombreuses vies reposent sur vous !!!

Votre capacité à réaliser certains gestes techniques comme extraire une personne d’un incendie ou d’une noyade repose sur votre condition physique donc c’est à vous de vous prendre en main.

Je vous conseille d’être COMPLET, c’est à dire détenir un niveau à minima correct en musculation, en course à pied et en natation ; nombreux d’entre vous prennent du retard dans ce dernier domaine (natation) et je vous le déconseille fortement car dans un premier temps vous le payerez à l’école.

Mais aussi bien quand vous êtes dans la vie de tous les jours si vous assistez à une noyade ou en tant que  »pompier opérationnel » car malheureusement on ne pourra pas vous confier la mission d’un sauvetage en milieu aquatique sous peine d’y laisser une seconde victime.

SUIVEZ le guide de Aurélien pour ceux qui ne maîtrisent pas les principes du sport ou qui manque de motivation pour se lancer ; vous obtiendrez rapidement une amélioration et les capacités nécessaires dans les domaines cités précédemment.

DÉCOUVRIR LE GUIDE DE « PRÉPA PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER »

 

3 ème question : Dois-je avoir un diplôme en particulier pour devenir sapeur-pompier de Paris ?

Absolument pas, toute personne diplômée d’un brevet des collèges à bac + 2 peut intégrer l’école des sapeurs-pompiers de Paris, dans tous les cas vous serez formé de A à Z ! Toutefois, il existe depuis quelques années un baccalauréat professionnel dans le domaine de la sécurité et de la prévention incendie qui permet de découvrir certains métiers de la sécurité comme les sapeurs-pompiers civils.

Ce cursus scolaire vous permettra simplement de mettre un premier pas dans ce métier pour la plupart d’entre vous, en aucun cas cela vous avantagera pour votre candidature; néanmoins les diplômes de secourisme (premier secours en équipe de niveau 1et 2) et le permis poids lourd sont les bienvenus.

 

4 ème question : Combien de temps dure la formation initiale ?

Désormais il y a deux cas possibles : En 3 mois si vous êtes pompier volontaire, titulaire et en possession des différentes formations nécessaires pour être opérationnel dans votre département ainsi que la satisfaction au test d’entrée au fort de Villeneuve-Saint-Georges qui sera porté sur le secours à victime et des questions issues du guide national de référence. Pour tous les autres la formation durera quatre mois.

 

5 ème question : Comme se déroule la formation ?

La formation est divisée judicieusement en plusieurs phases qui permettent aux jeunes-recrues d’acquérir la discipline militaire, de maîtriser les gestes de secourisme, les techniques opérationnelles ainsi que les manoeuvres incendie.

Vous aurez également l’occasion de découvrir la vie de caserne en milieu de parcours. Après avoir validé votre formation vous êtes désormais opérationnel c’est à dire apte à monter dans les différents engins (vsav, engin-pompe) d’un centre de secours. Vous obtiendrez seulement votre certificat d’aptitude du sapeur-pompier de Paris lorsque vous aurez validé la période d’affectation dans votre compagnie d’incendie et de secours d’une durée de deux mois.

Cette étape est précieuse pour vous car c’est à ce moment-là que vous faites vos preuves et que vous-même vous déterminez votre capacité, votre mentalité et vos attentes personnelles à exercer en tant que sapeur-pompier de Paris.

 

6 ème question : Quel type de contrat engage un sapeur-pompier de Paris ?

Votre premier contrat proposé et même obligatoire est un contrat d’un an renouvelable en tant que volontaire de l’armée de terre rémunéré 1050 euros net par mois.

Ce contrat vous permet, à vous jeune recrue, de découvrir le métier pendant la durée de votre formation et votre intégration en compagnie d’incendie et de secours et si cela ne vous convient pas pour quelconque raison vous pourrez mettre fin à votre contrat ; inversement si vous souhaitez vous engagez à la suite de votre réussite aux examens vous pourrez signer au 1er jour du 7ème mois de service en tant qu’engagé volontaire de l’armée de terre pour une durée de 5 ans renouvelable rémunéré 1750 euros net par mois.

 

7 ème question : Quelles sont les missions du sapeur-pompier de Paris ?

Alors oui le pompier de Paris est un professionnel de la lutte contre l’incendie mais depuis des décennies, la croissance dans le domaine du secours aux victimes est en constante évolution et encore aujourd’hui elle est au plus fort.

Donc à vous de prendre conscience de votre future mission qui ne sera pas seulement d’éteindre des incendies comme vous le rêvez depuis enfant mais surtout de porter assistance et secours à des victimes pour un grand nombre d’interventions.

 

8 ème question : Comment se passe notre intégration au sein de notre compagnie d’incendie et de secours ?

Beaucoup se questionne sur l’intégration en caserne. À savoir que la brigade est stratégiquement divisée/organisée en groupement, en compagnie et en centre d’incendie et de secours. À la suite de votre période de formation vous serez affecté à une compagnie d’incendie et de secours (regroupe un ou plusieurs centre de secours) , au hasard (il est très rare aujourd’hui de pouvoir choisir son centre de secours).

Par cela je veux vous indiquer que chaque compagnie d’incendie et de secours est différente les unes des autres, que ce soit par rapport à la discipline, aux interventions ou à l’ambiance donc ce sera à vous et seulement à vous de vous habituer au fonctionnement de votre futur centre de secours et prouver votre capacité d’intégration, vos connaissances théorique et pratique. Si vous parvenez à cela, il n’y aura aucun souci à se faire.

 

9 ème question : Quel rythme de travail a le sapeur-pompier de Paris ?

Le sapeur-pompier de Paris peut effectuer des gardes allant de 24 heures à 48 heures. C’est à dire qu’il est présent dans son centre de secours affecté à un piquet (engin) pendant toute cette durée. Il peut également avoir des journées (de 8h00 à 17h00) de réserve, c’est à dire être disponible pour le service de la caserne.

Ensuite il est de repos pour une durée allant de 24 h à 96h. Il faut également savoir que chaque militaire du corps dispose de 65 jours de permissions/an.

 

10 ème question : Quelle est la journée type du sapeur-pompier de Paris ?

Les journées en centre de secours sont chargées car il faut se préparer opérationnellement que ce soit pour maintenir ou perfectionner ses techniques et connaissances mais il faut également faire fonctionner le centre de secours. Donc la journée type se décompose en plusieurs créneaux dédiés au sport, à l’instruction et aux travaux d’intérêts généraux.

Plusieurs rassemblements sont sonnés dans la journée pour procéder à l’appel et donner les consignes et tout cela en exécutant les différentes interventions tout au long de votre garde.

 

Conclusion du pompier de Paris

J’espère avoir répondu, en étant clair, à l’ensemble de vos interrogations ou de vos inquiétudes. Je peux que vous souhaiter une grande réussite pour votre préparation. Vous avez un seul objectif : devenir Sapeur-pompier alors PRÉPAREZ VOUS, restez motivé et déterminé jusqu’au bout. Vous savez à quoi vous attendre alors n’attendez pas le dernier moment pour vous entraîner !!! Travaillez durement en silence, vous ne regretterez pas une fois votre objectif atteint !

— Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser quand les commentaires, Jason se fera un plaisir de continuer à vous répondre —

Je remercie vraiment Jason d’avoir pris le temps de répondre à toutes vos questions. Si vous avez aimé cette vidéo, comme d’habitude n’oubliez pas de mettre un pouce bleu, ça nous ferait super plaisir.

N’oubliez pas non plus que vous pouvez partager la vidéo avec vos amis qui aimeraient devenir pompier de Paris.

Voilà c’est tout pour moi, en attendant je vous laisse là et je vous dit à la prochaine.

Tchao !

38 Comments

  • Est ce éliminatoire de porter des lunettes lors des tests pour rentrée à la BSPP ? Ou est il possible d’être pompier en n’ayant pas une vue parfaite ? Merci de votre réponse

  • Bonjour Clément,
    Même avec une opération au laser la BSPP ne prend pas!!!
    La myopie ne pose pas de problème pour l’armée de terre en générale
    sauf pour quelques unités spécialisés!Et la BSPP en fait partie.La seule
    possibilité est de rentrer en tant que personnel du soutien(pas d’intervention)
    ou par la filière SAV(secours a victime) ou tu ne fait que du secours a victime.
    Donc pas d’incendie!!!Donc pour faire les pompiers de Paris,pas de lunettes!
    Cordialement

    • Bonsoir,
      désolé mais tu peux devenir SPP même après une opération. Si tout c’est bien passé ça peut passer aux tests. À toi de ne pas en parler à la visite médicale. J’ai un ami qui c’est fait opérer et qui est pompier de Paris aujourd’hui.

      • Oui,pour les spp c’est possible après une opération.Pour la BSPP
        aussi car malgrès les informations médicales que ne fait que recopier
        pas mal de SP de Paris ont fait des opérations.En fait ce qui compte,
        c’est d’être classé au maximum Y3.L’opération classe a Y2.

  • Bonjour,
    Je suis issu du football de haut niveau depuis l’âge de 12 ans, malheureusement je n’ai aucun diplôme, même pas le simple brevet.. mais j’aimerai énormément intégrer les pompiers de Paris, y aurait il un moyen ?
    Merci

  • Bonjour, je viens d’être accepté à la bspp pour rentrer le 4 juillet, je souhaite savoir si le premier jour, de formation, des tests physiques, sont effectués pour voir notre niveau ou non, merci beaucoup pour votre réponse!

  • Aurélien répond moi s’il te plaît, ou bien un pompier militaire ou professionnel merci

    Salut,
    Je souhaiterais devenir Sapeur Pompier de Paris mais avant cela j’ai une question .
    Je suis allé chez un spécialiste pour les yeux , ou pour bilan j’ai une très bonne vue des 2 yeux sauf l’oeil droit qui a un chouia moins. Je voulais savoir si cela était grave car j’ai cru entendre qu’il fallait une vue parfaite.
    Et pour terminer, j’ai un problème au genou après une grosse séance de sport mon genoux me fait un peu mal ( depuis petit, j’ai commencé le tennis très tôt ce qui en ai peut être là raison) je vais voir lundi un spécialiste , si je me fait opérer du genou et que je récupère bien ou 2-3 ans après il est comme neuf, est ce que je pourrais rentrer chez les pompiers de Paris?

    • Bonjour Hugo,

      pas de soucis pour tes yeux, si tu n’as pas un gros problème de vu ça passera. Il ne demande pas non plus 10/10 à chaque oeil. Pour ton genoux va déjà voir un ostéopathe, il pourra te dire si c’est grave et dans ce cas qui aller voir.

  • Bonjour Aurélien
    Je suis Spv 2nde classe à Bordeaux.
    Je voudrais rentrer à la Bspp, j’ai eu 25ans le 29 juin.
    Est-ce possible de signer mon premier contrat avant la 26 ème année si je réussi les tests d’admissions ?
    Quels sont les résultats minimum attendu à ses tests ?
    Est-il possible d’être logé en caserne la semaine lors de la 1 ère année ?

    Merci d’avance.
    Cordialement Jonathan

    • Bonjour Jonathan,

      Oui tu peux signer ton premier contrat avant ton 26ème anniversaire, mais je te conseil de monter très rapidement ton dossier (dans les jours à venir). Pour ce qui est des tests, idéalement tu devras faire 15 tractions (grand minimum) et un palier 11 pour espérer être pris. Tu es logé et nourri quand tu seras de garde mais en dehors de tes gardes tu ne peux pas rester à la caserne. Les logements sont réservés aux sous-officiers.

  • Bonjour,
    Je suis actuellement entrain de passer des tests pour devenir pompier dans l’armée de l’air et donc éventuellement signer un contrat de 6 ans ( j’en ai 19 aujourd’hui ), j’aimerai donc savoir si à la fin de mes 6 ans de service j’aurai toujours la possibilité de rentrer dans la BSPP s’il vous plaît?
    Sachant que je suis Y 4 ou s’il vaut mieux pour moi repasser directement des tests dans l’armee de terre pour integrer la brigade ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  • Bonjour,
    Si on a passé les test, qu’on ai prit mais qu’entre ce moment là et le moment de l’affectation au fort Villeneuve on s’est fait mal (luxation), la BSPP va t-elle quand même s’engager à nous prendre ou bien il n’est plus possible d’intégrer la brigade ?
    Merci pour votre réponse.

  • Salut

    Peut on rentrer à la bspp en ayant déjà passé le concours pro
    Car je souhaitais rentrer à la bspp dans un premier temps et passer le concours ensuite mais comme le concours est en 2018 on me conseil de le passer tout de suite

    Étant Y3 également je voulais être sûr que la bspp recrute à Y3 ?

    Merci d’avance

  • Bonjour,
    J’ai toutes les réponses aux questions que je me pose et je vous en remercie. Mais il en reste une cruciale pour moi, c’est celle du logement. Existe t’il des logements réservés au pompiers? Ou peut on rentrer chez soi durant ses périodes de repos?
    Merci

    • entre les gardes tu peux rentrer chez toi et pendant la garde t’es logé à la caserne. sinon pendant la garde tu restes à la caserne y’a peux de temps libre entre les intervention et si il y en a les pompiers fond souvent du sport ou des exercices (la journée) et la nuit ils se reposent

  • Bonjour, j’ai 26 ans, je n’ai plus aucune chance de intégrer les pompiers? Mais du tout? Il n’y as pas des possibilités de faire partie en aucun cas ? Merci

  • Couette article, pompier est un métier exigeant et une cause grandiose, ces réponses sont favorables pour préparation d’être pompier et candidatures. En somme, nous devons rendre hommage à tous les pompiers travaillés.

  • Salut !
    Une fois les testes d’aptitude physique de l’armée de terre passés y’a t’il une remise à niveau physique ? On passe les testes d’aptitude pour intégrer une unité ou pour intégrer l’armée et ensuite etre rattaché à une unité ?
    Merci d’avance pour vos réponses.

  • Dis-moi, en description sur le site de recrutement de la BSPP il parle seulement de Test-psychotechnique, il y a que ça ou il y a d’autres types de tests ?
    Peux -tu me donner un exemple de ce que tu as eu comme type de test ?
    Merci d’avance! 🙂

  • Bonjour. Je suis ancien militaire mais je me suis fais réformé, est-ce que je peux quand même devenir pompier professionel comme ca reste civil ou bien est-ce que ca pose problème ?

  • C’est très important,
    Bonjour, voilà j’ai une question.
    J’ai fais de l’asthme petit et fais 2 crise quand j’avais 13 ans, je suis allez voir un spécialiste , on a fait des test il m’a dit que j’avais un petit asthme et que dans 1 an ça serait parti, voilà depuis plus de & ans que l’asthme est partit , je suis retournée voir le spécialiste il n’a rien détecté à la machine .J’ai lu comme quoi des personne ne pouvait pas rentrer à la brigade parce que ils ont eu des antécédents asthmatique étant petit, comme moi, leur docteur disait que c’était bon, mais le médecin de la brigade à refusé.Ceux que j’ai lu date de 2010,2012,2009.Je voulais savoir si le médecin de la bspp voit que l’on a fait de l’asthme, est ce que on peut le cacher et si il refuse les asthmatiques qui ne le sont absolument plus maintenant. Pompier de Paris , c’est mon rêve, chaque jour j’y pense, et être décalé et déclaré inapte serait un cauchemar.Je suis sportif, capable de faire un marathon . Si des personnes pompiers pourrait se renseigner ou même une personne rentré récemment à la BSPP ou BMPM pourrait m’aider.merci d’avoir lu.

  • C’est très important,
    Bonjour, voilà j’ai une question.
    J’ai fais de l’asthme petit et fais 2 crise quand j’avais 13 ans, je suis allez voir un spécialiste , on a fait des tests il m’a dit que j’avais un petit asthme et que dans 1 an ça serait parti, voilà depuis plus de 5 ans que l’asthme est partit , je suis retournée voir le spécialiste il n’a rien détecté à la machine .J’ai lu comme quoi des personnes ne pouvait pas rentrer à la brigade parce que ils ont eu des antécédents asthmatique étant petit, comme moi, leur docteur disait que c’était bon, mais le médecin de la brigade à refusé.Ceux que j’ai lu date de 2010,2012,2009.Je voulais savoir si le médecin de la bspp voit que l’on a fait de l’asthme, est ce que on peut le cacher et si il refuse les asthmatiques qui ne le sont absolument plus maintenant. Pompier de Paris , c’est mon rêve, chaque jour j’y pense, et être recalé et déclaré inapte serait un cauchemar.Je suis sportif, capable de faire un marathon . Si des personnes pompiers pourrait se renseigner ou même une personne rentré récemment à la BSPP ou BMPM pourrait m’aider.merci d’avoir lu.Je m’inquiète beaucoup

laissez un commentaire

CommentLuv badge

Annuaire gratuit