Sapeur-pompier militaire

Le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

Après vous avoir présenté la mythique B.S.P.P : Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, je vous présente aujourd’hui le fameux le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille.

Retranscription texte de la vidéo sur  » Le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille « 

Marseille qui est la deuxième ville de France et avec Paris, les deux seuls villes, qui sont défendues par des unités militaires de françaises (l’armée de terre pour Paris et la marine nationale à Marseille).

Le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille fut créé en 1939 suite à un violent incendie qui couta la vie à de nombreuses personnes.

L’incendie des nouvelles galeries qui révéla la faiblesse des moyens de secours.

B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

L’incendie des Nouvelles Galeries – Photo de l’article sur le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

Ce jour là, même la compagnie des marins-pompiers de Toulon dépêcha sur place 32 hommes et 6 engins. 

Commandé par un officier général (qui est le Vice-amiral Charles-Henri Garié), il est placé pour emploi sous l’autorité directe du maire de Marseille.

B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

Le vice-amiral Charles-Henri Garié – Photo de l’article sur le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

La ville assurant la quasi-totalité du financement du personnel et des équipements.

Il participe, avec le Ministère de l’intérieur, à l’élaboration des référentiels de formations des sapeurs-pompiers, mais également à la formation aux feux de navires.

Il peut être amené à intervenir hors zone de compétences sous l’autorité du Préfet de région ou de la Direction départementale de la sécurité civile.

De plus, avec le Ministère de la Défense, il participe aux missions de sauvetage en mer et à la lutte contre la pollution. Ce qu’il lui vaut un statut particulier de triple tutelle.

L’organisation opérationnelle du B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille 

Pour répondre le plus rapidement possible aux risques particuliers du secteur couvert, le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille dispose de 16 centres de secours répartis sur les deux groupements opérationnels (nord et sud).

B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

L’organisation opérationnelle du B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

Un centre technique opérationnel (C.T.P) 24h/24h s’occupe de l’entretien des engins et de la mise en œuvre des moyens lourds implantés avec le centre médicale (SMUR) et la médecine d’unité à la caserne Plombières.

Pour finir, l’état-major, lui, abrite le centre opérationnel d’incendie et de secours de la ville de Marseille (COSSIM). Ce qui correspond au C.T.A (centre de traitement des appels) dans les S.D.I.S de France.

Un B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille, prêt à intervenir sur tous les terrains 

Avec plus de 400 engins d’intervention, 16 engins nautiques et les 2 seuls bateaux pompes en France, le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille a une vraie force de frappe prête à intervenir quasiment sur tous types de terrains.

Marseille se situant géographiquement entre terre et mer.

L’été, il y a même 2 hélicoptères bombardiers d’eau viennent compléter le dispositif lors des saisons feux de forêts.

Le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille peut également compter sur ses 7 Sections Opérationnelles Spécialisées (SOS) :

  • SOS AQUA (interventions aquatiques).
  • SOS DEPO (interventions dépollutions).
  • SOS USAR (Urban Search And Rescue).
  • SOS GRIMP (Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieux Périlleux).
  • SOS RT (risques technologiques).
  • SOS HELI (interventions héliportées).
  • SOS Équipe Opérationnelle Interventions Techniques.

Chaque SOS a des compétences particulières et est équipée de matériel spécifique pour mener ses missions.

La petite différence avec la Brigade, si vous rentré au B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille, vous devez choisir obligatoirement l’une de ces spécialités et vous former dedans.

Un recrutement très sélectif au B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille

Le recrutement des marins-pompiers de Marseille est un peu plus dur et un peu plus complexe que pour la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris.

En effet, le B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille ne comptant que 2500 hommes, contre 8500 pour la Brigade, le recrutement est plus sélectif.

Pour rentrer au B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille vous aurez le choix entre deux filière :

  • La filière marin-pompier : Vous devez être âgé de 18 à 26 ans, avoir un niveau d’étude de la 3ème au bac+ 3 (après plus vous serez diplômé, plus vous pourrez concourir à l’avancement plus facilement) et avoir le permis de conduire.
  • Ou la filière officier : qui est accessible de 21 ans à 30 ans, avec un niveau bac+3 et plus.

Comme pour la Brigade, vous devrez premièrement déposer un dossier auprès du CIRFA, qui se situ dans votre département. Ensuite vous aurez des tests physiques.

La seul différence qu’il y aura avec la B.S.P.P est que vous aurez deux batteries de tests.

La première, les tests militaires et si par la suite votre dossier convient, vous serez convoqué à Marseille pour passer les épreuves physiques propre au B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille.

Cliquez sur les images ci-dessous pour avoir plus d’informations.

Hcju8-2

camouflage-wallpaper-8.jpg-2

Cliquez sur l’image pour lire la vidéo !

BMPM

Je vous conseille aussi de visiter le site officielle du B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille pour avoir plus d’informations.

—J’espère que cette article vous a aidé, n’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires ! Dites-moi si vous aimeriez rentrer au B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille —

Partagez la vidéo avec vos amis qui veulent rentrer au B.M.P.M : Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille ou qui hésiterai avec les pompiers de Paris.

Je vous dit à très bientôt sur touspompiers.fr

Vous voulez faire de votre passion votre métier? Testez-vous avec ce quiz GRATUIT

EbookEVFPEP.png

17 Comments

  • Salut Aurélien,

    J’ai 17 ans et mon rêve est de devenir sapeur-pompier professionnel ou militaire. Je vais bientôt devenir volontaire. Le mieux pour moi serait de devenir pro, mais je sais que les places sont chères, j’hésite donc à devenir militaire mais je ne sais pas si j’ai le profil pour devenir sp militaire et j’hésite franchement entre la BSPP et le BMPM. Si tu pouvais m’eclairer.
    En tout cas merci pour tes vidéos.
    Pierre

  • MERCI ADRIEN , SUPER video ,j’ai hate d’etre au bataillon , je m’entraine dur , trés dur …. continue comme sa super video trés utile

  • Bonjour à tous, voilà j’ai 17 ans et je suis pompier volontaire depuis peut. Je voudrai intégrer le BMPM. Je m’entraîne dur je suis pas mal en sport, je me suis rendu a une journée porte ouverte à Marseille, cette très sympa. Je doit attendre d’avoir mon permis pour pouvoir aller ouvrir mon dossier au CIRFA? Merci

  • Salut à tous et bonne année!!
    Je voudrais intégrer le BMPM est je voudrais savoir si je pourrais voir ma famille souvent. Comment comment est le rythme de travail ?

    • Salut Enzo,

      Qu’est ce que tu appelles souvent ? Le rythme de travail est un rythme militaire, donc plus soutenu. En moyenne tu fera 12 à 15 gardes de 24h par mois. En espérant que ça puisse t’aider. Au plaisir

  • Hello tout le monde. J’ai besoin de votre avis, je voudrais savoir voir si s’entraîne tout les 2 jours à un sport, cela suffisait pour réussir au concours du bmpm. Merci salut

    • Bonjour Enzo,

      oui et non. Oui car c’est le minimum à avoir (1jour de repos) entre chaque séance d’une même discipline ou d’un groupe musculaire mais non car il faut aussi que tu ai une journée complète de repos dans ta semaine.

laissez un commentaire

CommentLuv badge

Annuaire gratuit